LE PATRIMOINE

Patrimoine naturel remarquable


A la découverte du sentier botanique d'Aiglun


Campanule blanchâtre strictement endémique

Autour des Palombes


Géologie

Canyons d'Aiglun et du Riolan


La clue d'Aiglun côté Est depuis le collet de l'Escalet

Le Mont Saint-Martin (1258m)


Le Mont Saint-Martin et l'Estéron

Une eau d'une rare qualité avec une labélisation "rivière sauvage" de la rivière Estéron 

Rivière Estéron, labellisée rivière sauvage



La cascade de Végay, la plus haute des Alpes-Maritimes (140m)

Site classé depuis 1933 (seulement 46 dans les Alpes-Maritimes)



Patrimoine historique



Forteresse troglodyte du XIVe siècle (la plus vaste de Provence)



Mur du château de la reine

Maisons de village anciennes


Lavoirs
Moulin du clos
Moulin de Végay (site de l'Etat)

Maison des ingénieurs à Végay (site communal)

Chapelle Notre Dame


Eglise Saint-Raphael
L'église Saint-Raphaël est datée du XVIIIe siècle. Édifice constitué d’une seule nef à trois travées, surmontée d’une voûte plein cintre, et terminée par un chevet plat, façade à 2 clochetons.


Chapelle Saint-Raphaël

Oratoire 

Vierge de la clue choyée par les habitants

Borne frontière Royaume de France et de Savoie (1830) au Vieux Pont de Sigale





Ruines castellaras



Patrimoine immatériel




Au vieux cimetière du village repose Edmond Joullot, né en 1896 à Paris et mort à Aiglun en 1956. Il était parolier et auteur dramatique, ce qui témoigne d'une longue tradition culturelle aiglenoise ( d'autres acteurs aiglenois comme Fanny Robiane, Roland Fortin). Il était le fils d'Eugène Joullot (1872-1941). Il a également utilisé le pseudonyme Max Pila. Il est notamment l'auteur du texte de l'Expérience du Major Dick (1934).


Edmond Joullot en haut à droite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.